HIC condamne la détention des Maires de Diyarbakir

Home| Sitemap | Contact Us

HIC condamne la détention des Maires de Diyarbakir
By: HIC
07 November 2016
 

Appel à la restitution et au respect des droits de l`Homme et de la démocratie en Turquie

La Coalition Internationale de l`Habitat (HIC) réclame la libération des Co-Maires de Diyarbakir, Gultan Kisanak et Ferat Anli, et de tous les agents publics et civils détenus et poursuivis, et exige que les autorités turques respectent, protègent et réalisent les droits de l`Homme et de restituer la démocratie en Turquie.

Depuis 2015, un total de 74 maires de la région kurde du sud-est de la Turquie ont été arrêtés, dont 15 après la déclaration de l`état d`urgence fin juillet 2016; Un total de 33 maires sont toujours sous les verrous et 46 ont été destitués et remplacés par le gouvernement turc, sans le concours de conseils locaux démocratiquement élus ou de nouvelles élections locales.

Mme Gultan Kisanak, du troisième parti plus important au Parlement turc, le Parti Démocratique des Peuples (HDP), est la première femme Maire de la ville métropolitaine de Diyarbakir, considérée comme la capitale culturelle kurde dans le sud-est de la Turquie. Mme Kisanak a été arrêtée le 25 octobre dernier, accusée de présomption d`appartenance à un groupe terroriste et de propagande, après avoir participé au 5ème Congrès Mondial de Cités et Gouvernements Locaux Unis (Bogotá, 12-15 octobre) et à la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable, Habitat III (Quito, 17-20 octobre). Ces deux événements ont représenté une opportunité pour la Maire d`exposer la situation alarmante de la ville métropolitaine de Diyarbakir et de la région sud-est, suite aux opérations militaires turques consécutives au cessez-le-feu rompu en juillet 2015 entre le gouvernement turc et le Parti des Travailleurs Kurdes (PKK) considéré hors-la-loi. Seulement en relation avec le centre historique de la ville métropolitaine de Diyarbakir, le conflit armé a déplacé plus de 23.000 habitant-e-s et 27.000 résident-e-s sont menacé-e-s d’expulsions forcées au moyen d’un décret ministériel, alors les démolitions de bâtiments patrimoniaux et le confinement de certaines zones sont toujours en vigueur. Au cours des deux événements internationaux, Mme Kisanak a dénoncé les pratiques du gouvernement turc à Diyarbakir et dans d`autres villes de la région qui transgressent les principes et les pratiques de la loi internationale relative aux droits de l`Homme.

Les autorités turques ont arrêté les maires de Diyarbakir quelques jours après que la Turquie ait adopté un Programme de la Conférence des Nations Unies qui fait le plaidoyer de la décentralisation politique et établit le respect de la culture, de la diversité et de l`égalité, en tant qu’éléments clés dans l`humanisation des établissements humains. Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l`Homme (Déclaration du CDH en anglais), le Conseil de l’Europe (Déclaration du CoE), les Cités et Gouvernements Locaux Unis (Déclaration de CGLU) et de nombreuses entités internationales et régionales ont exprimé leur inquiétude concernant l`arrestation de Gultan Kisanak et de Ferat Anli et l’appel urgent à la primauté de la démocratie locale en Turquie. En outre, le Commissaire aux Droits de l`Homme du Conseil de l’Europe a publié un mémorandum en anglais réclamant aux autorités turques de protéger la démocratie, les droits de l`Homme et la primauté du droit, y compris l`utilisation d`une procédure régulière et une perspective rationnelle.

La Coalition Internationale de l’Habitat partage ces inquiétudes et exprime sa solidarité et son soutien aux maires, fonctionnaires et entités politiques et civiles qui luttent pour la paix, la démocratie et les droits de l`Homme et sont détenus et poursuivis; rappelle aux autorités turques leurs obligations et engagements en matière de droits de l`Homme, entre autre la Déclaration d`Istanbul et le Programme pour l`Habitat (Habitat II, 1996) qui reconnaît les autorités locales comme les partenaires les plus proches du gouvernement national; et exige aux autorités turques de mettre immédiatement un terme aux excès de l`état d`urgence et aux violations des droits de l`Homme.

Pour plus d’information en anglais:

Habitat International Coalition–Housing and Land Rights Network: Forced Eviction and Urban Transformation as Tools of War: The case of Diyarbakir, Turkey

Diyarbakir Metropolitan Municipality: Report on Detainment of Gultan Kisanak and Firat Anli, Co-Mayors of Diyarbakir

Union of Southeastern Anatolia Region Municipalities: Report on Local Governments and Appointment of Trustees to Municipalities

HLRN Publications

Land Times



All rights reserved to HIC-HLRN -Disclaimer